Signes d'alerte de problèmes urinaires chez le chatMême s’il sont bien plus fréquent chez les chats, ces types de pathologies peuvent aussi survenir chez les chiens, cet article est donc valable également pour eux.
Dans tout les cas nous conseillons au moins la lecture de la conclusion, en fin de page

Si la plupart des chats se portent bien avec une alimentation végétalienne équilibrée, certaines précautions sont à prendre en compte. Que leur alimentation soit carnée ou végétalienne, les chats sont souvent sujets aux calculs urinaires, particulièrement quand ils sont nourris avec une alimentation sèche (croquettes). Les problèmes urinaires (cystites, infections, cristaux, calculs) sont d’ailleurs parmi les pathologies les plus fréquentes chez les chats. Les femelles sont plus exposées aux cystites et infections urinaires et les mâles à l’obstruction par des calculs.

Si votre animal montre un ou plusieurs de ces signes : difficultés à uriner, tentatives répétées d’aller dans la litière (ou d’uriner dehors), léchage frénétique de la zone génitale, ou sang dans les urines, consultez très rapidement un vétérinaire.
Un animal dont l’urètre est obstrué totalement par des calculs peut décéder en 48h par empoisonnement du sang, il s’agit donc d’une urgence.
Les épisodes répétés d’obstruction urétrale peuvent induire une insuffisance rénale chronique.

Les vétérinaires vont d’abord procéder à une chirurgie pour retirer les calculs, ou dans certains cas prescrire une alimentation destinée à les dissoudre (si l’animal peut toujours uriner). Il n’existe pas actuellement de nourriture végétalienne destinée à dissoudre les calculs.
Ensuite ils prescrivent en général une alimentation spécifique dite S/O (struvite/oxalate) destinée à éviter les rechutes.
Il est possible dans certains cas de continuer à les alimenter de façon végétale, mais cela nécessite quelques ajustements, et surtout une surveillance pour ne plus risquer d’arriver à une obstruction, douloureuse pour l’animal, préjudiciable à sa santé, et potentiellement fatale.

Voici un extrait de l’étude du vétérinaire Andrew Knight (traduit en intégralité par Veganimalis ici) et le passage de son site auquel il conseille de se référer, que nous avons également traduit. Il explique ce qu’il faut surveiller, comment procéder, et de quelle façon rectifier la ration si besoin :

Alcalinisation urinaire – Struvites
Pour les animaux sur une alimentation végétarienne, un facteur supplémentaire justifie une attention particulière. L’excrétion des déchets azotés du catabolisme des protéines entraîne l’acidification de l’urine des carnivores. Les plantes sont relativement déficientes en acides aminés acidifiants, et en raison du pH plus élevé des protéines végétales, les régimes vegan et végétarien peuvent entraîner une urine plus alcaline. Les altérations de l’acidité du pH prédisposent à la cristallisation de certains sels urinaires, aboutissant à la formation de calculs dans le système urinaire (urolithiase), ce qui peut entraîner un syndrome urologique félin ou des équivalents canins : obstruction urinaire partielle ou complète (qui peut être fatale), la dysurie (difficulté à uriner) et l’hématurie (sang dans les urines) (Blood & Studdert 1988). Les cristaux de struvite (phosphate de magnésium et d’ammonium) sont plus susceptibles de se former dans les urines alcalines et sont particulièrement préoccupants [50,84]. Même si en raison du diamètre plus étroit de l’urètre, les chats mâles sont les plus à risque, des problèmes similaires peuvent se produire chez les chiens et chez les femelles de l’une ou l’autre espèce. Des modifications dans la flore bactérienne, avec une augmentation de la possibilité d’infections urinaires, peuvent également se produire. (…)

Surveillance
(NDT retrouvez la méthode en détails et en vidéo plus bas dans le paragraphe “Tester le pH de l’urine des chats”)
(…)Sur la base de ses expériences avec des milliers de chats végétaliens, Gillen (2003) a conclus que 85 à 90% des chats végétariens ne nécessitent pas d’attention diététique particulière ; cependant, pour les 10 à 15% restants, le pH urinaire et les concentrations de magnésium dans l’alimentation (voir ci-après) doivent être surveillées. Étant donné que les conséquences de la lithiase urinaire peuvent être un blocage urinaire fatal, en particulier chez les mâles, je recommande pour assurer un bon niveau de sécurité, que les niveaux de pH urinaires des mâles et des femelles soient vérifiés avant de mettre en place un changement alimentaire, pour établir une valeur de référence, et chaque semaine par la suite, tout en passant à un régime végétarien, puis mensuel, à vie, même une fois que le régime alimentaire et le pH semblent s’être stabilisés. Les niveaux devraient être vérifiés plus fréquemment au cours de tout changement alimentaire, environnemental ou autre pouvant potentiellement entraîner une déstabilisation de l’animal, ou au premier signe de développement d’anomalies urinaires.
L’urine des chats peut être prélevée à l’aide d’une litière en plastique non absorbante disponible auprès des vétérinaires (NDT : retrouvez le mode d’emploi détaillé et la marque à acheter, que vous pouvez trouver en ligne). Des bandelettes de test de pH sont également disponibles auprès des vétérinaires, animaleries (ils sont également recommandés pour vérifier le pH des aquariums) ou sur internet, bien que les pH-mètres (NDT : appareil de contrôle de pH électronique) fournissent les résultats les plus précis. Une litière pour chat indiquant le pH est également disponible, qui change de couleur lorsqu’elle est exposée à l’urine alcaline (NDT : celle-ci par exemple). Cependant, ceci ne devrait être utilisé que pour compléter un suivi plus précis.
L’urine peut être prélevée chez les chiens en utilisant des récipients tels que des plateaux/barquette de cuisson en aluminium.
Le pH normal de l’urine d’un chat est de 5,5 à 7 (NDT : de nombreuses sources vétérinaires mentionnent comme pH idéal chez le chat entre 6.2 et 6.4) et la plage normale pour l’urine d’un chien est de 5 à 7 [85]. Un pH >7 indique l’alcalinité.(…)
La probabilité d’alcalinisation, d’urolithiase, de SUF et d’infections des voies urinaires peut être minimisée par plusieurs moyens :
(…)
Correction du pH par l’alimentation
Une variété de produits alimentaires (par exemple, “Vegeyeast” de Harbingers of a New Age-see [26]) et des additifs peuvent corriger l’alcalinisation, si cela se produit. Les asperges, les pois, le riz brun, l’avoine, les lentilles, le maïs, les choux de Bruxelles et la levure nutritionnelle (NDT : levure maltée en paillettes) peuvent être inclus dans les régimes félins et canins et sont tous des acidifiants urinaires [27].
La vitamine C (acide ascorbique) est également un acidifiant urinaire. Le “British Small Animal Veterinary Association”(NDT association de vétérinaires anglais pour petits animaux) (BSAVA) Small Animal Formulary [86] recommande une dose de 50 à 80 mg/kg toutes les 24 h pour les chats et les chiens. Et pour les cas plus sérieux, les acides aminés méthionine et cystéine peuvent être utilisés [13]. Le BSAVA Small Animal Formulary [86] recommande un dosage de 200 mg/chat toutes les 8h. Des conseils plus détaillés sur l’alcalinisation urinaire et les stratégies pour la corriger sont disponibles sur vegepets.info ou dans des textes médicaux vétérinaires.
L’augmentation de l’acidité urinaire, la diminution du magnésium urinaire et l’augmentation de la consommation d’eau aident à maintenir le pH urinaire à un niveau acide sain et aident à prévenir la formation de cristaux de struvite. Toutefois, les nutriments acidifiants, agents ou produits doivent être utilisés avec précaution, car des niveaux excessifs peuvent entraîner une acidose métabolique. L’augmentation de l’acidité urinaire peut également favoriser une excrétion urinaire plus élevée en calcium et une diminution de l’excrétion de magnésium, et le magnésium est un inhibiteur naturel de la formation de pierres urinaires associées au calcium [87]. (…)

Magnésium alimentaire
Le calcul urinaire la plus fréquent (urolithique) est la struvite (magnésium-ammonium-phosphate) (Blood & Studdert 1988). Ainsi, la minimisation des concentrations urinaires de magnésium diminue la formation de struvite. Le contenu en magnésium des régimes peut être très variable. La croquette phare de “Ralston Purina” a été enregistrée comme contenant 43 mg / 100 kcalME (0,16% de magnésium sur la base de matière sèche). Tandis que  “Puss’N Boots Thon” en contenait 84mg / 100kcalME (0,25% de magnésium sur la base de matière sèche). “Hill’s Prescription Diet c/d” contenait 15mg / 100kcalME beaucoup plus sain (0,07% de magnésium sur la base de matière sèche). “Vegecat KibbleMix” pour chats contenait 19 mg / 100 kcalME (0,07% de magnésium sur la base de matière sèche) (Peden 1999). (NDT le Vegecat KibbleMix est la recette de croquettes faites maison mentionnée sur cette page, dans les fichiers de Compassion Circle).

Consommation d’eau
Les concentrations de sel urinaire peuvent également être diminuées en augmentant le volume d’eau bu et excrété. De l’eau propre et fraîche devrait toujours être disponible, et des aliments salés ou une pincée de sel ajoutés à la nourriture humide normale sont bénéfiques pour stimuler la soif, bien que ce n’est seulement sans danger qu’en d’absence de maladie cardiaque. (NDT pour les chats sujets aux problèmes urinaires le choix de l’eau est très important, voir plus bas le paragraphe “l’importance du choix de l’eau” concernant l’ajout de sel, consultez votre vétérinaire au préalable)

Acidifiants urinaires
Un pH de 7,0 est neutre, un pH plus faible indiquant une acidité et un pH plus élevé indiquant une alcalinité. L’urine de chat et de chien est habituellement légèrement acide, la plage normale étant de 6,0 à 7,5. Les struvites nécessitent un pH urinaire de 7,0 ou plus pour cristalliser (Gillen 2003) (NDT : cela peut même débuter avec un pH de 6,5 (1) ). L’urine peut être acidifiée de plusieurs façons.
Asperges, pois, riz brun, avoine, lentilles, pois chiches, maïs, choux de Bruxelles, amarante), la plupart des noix (sauf amandes, noix de coco et noix de macadamia), céréales (pas le millet), et le gluten de blé (utilisé dans les recettes de croquettes) peuvent être inclus dans les aliments pour chats végétariens et tous sont des acidifiants urinaires (Peden 1999).
Les vitamines sont également bénéfiques. La vitamine C (acide ascorbique) est un acidifiant urinaire. Les comprimés peuvent être écrasés ou de l’acide ascorbique en poudre peut être utilisé. La BSAVA (Association vétérinaire Britannique pour animaux domestique) “Small Animal Formulary” (dans le livre “Drug Handbook”) recommande une dose de 50-80 mg / kg toutes les 24 heures pour les chats et les chiens (Tennant 2003). Dans son livre “Very Health Cat Book” (Belfield & Zucker 1983), le Dr Belfield recommande de 500 à 750 mg de vitamine C par jour pour des chats adultes en bonne santé de 4,5 kg et de 1000 mg pour des femelles en bonne santé ou des chats plus gros. Pour les chats avec un SUF (Syndrome urologique félin) il recommande 500-750 mg de vitamine C le matin et à nouveau 500 mg le soir pendant six mois pour résoudre le problème. Il déclare : «Un animal peut se boucher à nouveau pendant six semaines environ, mais les formations cristallines deviennent de plus en plus petites et de moins en moins nombreuses.» Le tamponnage du pH annule leur efficacité, donc la vitamine C non tamponnée doit être utilisée (NDT : il existe de la vitamine C dite tamponnée, qui contient des additifs – par exemple Carbonate de Calcium ou l’Oxyde de Magnésium – pour éviter de produire de l’acidité dans l’estomac. Comme ici c’est justement l’effet acidifiant de la vitamine C qui est recherché, on en choisira une qui ne contient pas ce genre d’additifs, donc non tamponnée). Si d’autres acidifiants urinaires sont également utilisés, les doses peuvent être diminuées.

La méthionine est particulièrement efficace dans la prévention de la formation de struvite. La méthionine est métabolisée en acide sulfurique qui est un puissant acidifiant urinaire. De plus, le sulfate déplace le phosphate du complexe magnésium-ammonium-phosphate, empêchant la formation de struvite. La “BSAVA Small Animal Formulary” recommande un dosage de 200 mg / chat toutes les 8 heures (Tennant 2003). La posologie doit être ajustée pour maintenir le pH de l’urine à 6,5 ou moins. Cependant, en se basant sur sa considérable  expérience, Peden (2004) a indiqué qu’une dose conservatrice pour la dissolution de la struvite est de 1 000 mg / jour pour un chat de 4,5 kg pris avec les repas, ce qui devrait maintenir le pH de l’urine entre 6,1 et 6,2. Peden précise que la supplémentation en méthionine ne doit pas dépasser 1800 mg / jour pour un chat de 4,5 kg. Des niveaux excessifs peuvent entraîner une acidose métabolique, entraînant une perte de calcium osseux et des déséquilibres électrolytiques. La méthionine ne doit pas être utilisée chez les jeunes animaux, ni chez ceux ayant des problèmes de reins ou une maladie hépatique sévère (Tennant 2003).

Le bisulfate de sodium est un acidifiant urinaire particulièrement puissant, et est ajouté au Vegecat PHI (Peden 2004). Le chlorure d’ammonium est également un puissant acidifiant urinaire, mais peut diminuer l’appétence. Dans sa “5-minute (veterinary) consult drug formulary “, Papich (2004) recommande un dosage de 800 mg / chat (environ 1/3 à 1/4 cuillère à café de cristaux) mélangé à de la nourriture quotidiennement.

Gillen (2003) décrit trois étapes, dans un ordre croissant d’importance, qui peuvent être prises pour rectifier l’alcalinisation urinaire, si elle est détectée :

1. Pour les cas mineurs, il déclare que les suppléments enzymatiques qui incluent la méthionine, la vitamine C et / ou l’extrait de canneberge seront suffisants. Cela limite à la fois l’alcalinisation urinaire et l’inflammation. Ils aident également à la digestion, et peuvent entraîner une vitalité accrue.

2. Pour les cas modérés, Gillen déclare que le Vegecat PHI, qui contient du bisulfate de sodium, peut être suffisant.

3. Pour les cas sévères, Gillen recommande des pilules de méthionine. Traduction de l’étude et l’article d’Andrew Knight, vétérinaire.

Les croquettes véganes pour chats, surtout les Ami contiennent déjà des aliments acidifiants cités plus haut par le Dr Knight. Mais certains témoignages de gardiens de chats qui donnaient un mélange de Benevo et Ami amènent à penser que cela ne suffit pas dans certains cas.
Le site Compassion Circle (fabricants des suppléments Vegecat) dont nous avons traduit une partie des recettes sur cette page, recommande aussi l’utilisation d’une levure vendue sur leur site “VegeYeast” qui est bien plus acide que la levure en paillette traditionnelle. Cela peut aider à éviter les problèmes urinaires (avec les autres méthodes exposées ici) nous en parlons sur la page des ajouts alimentaires.

L’importance de l’hydratation et autres facteurs de prévention 

La concentration urinaire joue aussi un rôle, plus celle ci est concentrée, plus les cristaux peuvent se former facilement. Il est donc conseillé d’augmenter l’apport en eau chez les chats qui consomment des croquettes de plusieurs façons :

  • En proposant une eau fraîche changée régulièrement (voir aussi plus bas “l’importance de la qualité de l’eau), dans un bol en métal, céramique ou verre (certains animaux ont des préférences entre ces matières) et en accès libre 24h/24. Si l’animal sort mettez de l’eau dehors également.
  • Fontaine à chatLa forme du bol peut aussi avoir son importance, pour les chats il est préférable que celui-ci soit large afin que leurs moustaches très sensibles ne touchent pas les bords. Le bol doit être propre et disposé loin de la litière.
  • Disposer plusieurs points d’eau à différents endroits, et encore plus s’il y a plusieurs animaux.
  • En humidifiant les croquettes au moment des repas (attention cela ne convient pas à une alimentation donnée à volonté car les croquettes trempées dans l’eau depuis quelques heures s’altèrent vite et les chats n’aiment pas en général)
  • En créant une sorte de sauce à base de purée de légumes (courgettes/courge…) et d’un peu de levure de bière par exemple, et en enrobant les croquettes avec.
  • En ajoutant à la ration des dés de courgettes cuits à l’eau ou à la vapeur.
  • En achetant une fontaine à eau si cela encourage le chat à boire (cela dépend des chats).
  • Astuce particulièrement pour l’été, on peut congeler de l’eau placée dans un grand récipient, puis placer ce bloc de glace dans un plat creux. Certains animaux aiment léger la glace qui va apporter hydratation et fraîcheur (vidéo ici).
  • En remplaçant tout ou une partie des croquettes par de la pâtée végane pour chat du commerce ou fait maison (avec un complément si elle est faite maison)
  • La consommation d’eau augmente lorsque la ration alimentaire est distribuée en plusieurs fois (3 repas ou plus)
  • En ajoutant un peu de sel à l’alimentation (voir plus haut, texte du Dr Knight). A faire uniquement si votre animal n’a pas de contre indication – voir avec votre vétérinaire.
D’autres facteurs de prévention :
  • Nettoyer régulièrement la litière ou sortir l’animal fréquemment pour favoriser l’élimination et éviter que l’urine stagne dans la vessie et soit plus concentrée.
  • Faire maigrir l’animal s’il en a besoin, le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risques, ainsi que la sédentarité.
  • Les animaux sujets au stress ont également plus de risques de développer des problèmes urinaires lors de périodes de changement par exemple. Le stress peut modifier le PH urinaire.

Plusieurs de ces méthodes peuvent bien sur être combinées.

L’importance du choix de l’eau

EauL’eau du robinet riche en calcaire peut se révéler très mauvaise pour les chats. La présence d’ions calcium et magnésium sont responsables de la formation du calcaire et plus une eau est dite dure, plus elle en contient. Pour connaître la dureté de l’eau de votre commune, vous pouvez vous rendre sur ce site. Vous y trouverez le pH de l’eau et selon la commune (les types de données diffèrent), le titre hydrotimétrique (dureté de l’eau) ; le titre est aussi en général présent sur votre facture d’eau.

Pour analyser votre titre, vous pouvez vous reporter à cette plage de valeurs.

Si l’eau est douce avec pH acide, c’est idéal, sinon préférez l’eau en bouteille, faiblement minéralisée au pH légèrement acide type Mont Roucous/Montcalm/Rosée de la reine.

Les cristaux d’oxalates

Pour les cristaux de struvites, le pH de l’urine semble être un facteur important. Pour les cristaux d’oxalate, si le pH peut aussi jouer un rôle, les causes semblent plus complexes. Au vu de notre expérience sur le groupe Facebook dédié aux chats et chiens végétaliens, ce type de cristaux semble moins fréquent chez les animaux nourris de façon végétalienne.
Lorsque le chat a tendance à former ce type de cristaux (qui ne peuvent être retirés que chirurgicalement), là aussi une augmentation de l’hydratation est importante :
“Le risque de développement de calculs d’oxalate de calcium est divisé par trois chez les chats consommant un aliment humide par rapport aux chats recevant des aliments secs.” (1)
Par ailleurs il faut veiller à une diminution de certains minéraux, en particulier du calcium, s’il est présent en excès. Il faut là aussi s’assurer que le pH urinaire soit correct :

“Lekcharoensuk et coll (2000) observent que les chats recevant des aliments formulés pour produire un pH urinaire entre 5,99 et 6,15 ont trois fois plus de chance de développer des calculs d’oxalate de calcium.”(…)”Il est aujourd’hui difficile d’expliquer pourquoi l’incidence de l’urolithiase à oxalate de calcium a augmenté chez le chat de 1984 à 2002, même si la généralisation des aliments acidifiants et très pauvres en magnésium (afin de prévenir le risque de calculs de struvite) soit sans doute impliquée (Kirk et coll, 1995; McClain et coll, 1995; Thumachai et coll, 1996; Osborne et coll, 1996c; Lekcharoensuk et coll, 2000; 2001a, b). Cependant, beaucoup de chats consomment des aliments acidifiants et peu développent une hypercalcémie, une acidose métabolique et des calculs d’oxalate de calcium. La sensibilité particulière de certains chats pourrait donc s’expliquer par d’autres facteurs, telles qu’une absorption gastrointestinale accrue ou une excrétion rénale augmentée du calcium et/ou de l’oxalate.”(1)

épinardsÉvitez les aliments les plus riches en acide oxalique

Si l’animal a des antécédents de cristaux d’oxalates il serait intéressant de limiter sa consommation des aliments qui en contiennent le plus. Les teneurs diffèrent selon les sources, en voici quelques-unes : Site du CHU de liège ; Docvadis.fr ; Centre d’urologie Nord.

Cystites et infections urinaires

 Lors d’un calcul urinaire (ou en l’absence de calculs), une infection peut aussi être présente, ne faites pas d’auto-diagnostic !
La cystite peut être causée par différents facteurs. Parmi les causes possibles, l’infection bactérienne (cystite infectieuse) qui trouve son origine dans la présence de bactéries dans le bas appareil urinaire du chat.

La cystite peut aussi avoir comme origine, des calculs suite à une urine trop alcaline (struvites). Les conseils précédents et l’ajout de cranberry peuvent donc aider également pour ce type de cystite. Il est vivement conseillé d’avoir un suivi vétérinaire qui fera lui même le diagnostic de la cystite et de son type.

Tester le PH de l’urine des chats

Ce test est recommandé dans l’étude de Andrew Knight (Voir plus haut), et dans de nombreux écrits sur le sujet.
Sur le site de Compassion Circle :

Les chats devraient avoir un pH d’urine acide de 6,0 à 6,5. Il est judicieux de tester l’urine à la maison ou chez un vétérinaire avant de changer de régime et environ 3 semaines après la transition vers un nouveau régime, puis périodiquement après – deux fois la première année et une fois par an ensuite. Si l’urine est trop alcaline, ajouter 1 cuillère à café de poudre de canneberge au régime Vegecat ™ par jour, ajouter 500 mg de vitamine C (acide ascorbique) par jour, ou passer au supplément Vegecat phi ™ avec un acidifiant urinaire. Pour tester le pH de l’urine à la maison, utilisez seulement une petite quantité de litière dans la litière (il faut que le bac soit propre et que l’urine collectée n’ai pas touché les grains de litière). L’urine peut ensuite être collectée dans un coin et testée avec une bande de test de pH en vente libre. Autre solution : une quantité normale de litière dans le bac peut être recouvert d’une pellicule en plastique, ce qui permet à l’urine de s’accumuler sur le plastique et d’être testé. Il existe également une litière vétérinaire non absorbante qui peut être utilisée à la place de la litière standard. La litière non absorbante permettra à l’urine de se rassembler au fond de la litière.
(Note Du Traducteur : Cette solution est la plus fiable (mode d’emploi), en effet les composants des granulés de litières classiques ont de grandes chances de fausser le test et vous induire en erreur, il existe également dans le commerce des litières de silice conçues pour que les cristaux changent de couleur en fonction du pH, mais c’est à priori moins fiable que les bandelettes de pH).

Bien sûr, un vétérinaire peut également faire les tests d’urine (NDT : mais cette procédure est invasive pour le chat, le vétérinaire doit appuyer fortement sur la vessie ou ponctionner l’urine). Les bandes de test (destinées au pH humain) peuvent être achetées en vente libre dans une pharmacie/sur internet/chez votre vétérinaire. Plus l’eau et l’humidité sont présentes dans l’alimentation, meilleure sera la concentration d’urine de votre chat. Alimenter principalement avec des recettes de nourriture humide peut prévenir les problèmes urinaires. Si les croquettes représentent la majorité du régime d’un chat, il est préférable d’ajouter de la purée de légumes ou de l’eau aux croquettes (ce conseil est valable pour tout type de croquettes).”

 

 

 

Le rôle du magnésium

Enfin, la formation de struvites est en lien avec les concentrations urinaires en magnésium. Il est conseillé de ne pas dépasser 0,1% de magnésium pour 100 g de matière sèche. Les AmiCat contiennent 0,09%. Les Benevo ne l’indiquent pas (en cours de demande). Quant aux préparations maison, dans l’ancien guide d’utilisation du supplément Vegecat (celui mis à jour ne l’indique plus), les concentrations dépassaient souvent 0,1% de magnésium. La question a donc été posée aux fournisseurs de Vegecat (dont le Vegecat Phi qui lui contient un acidifiant).

Eänwen.S (membre du groupe Facebook “Chats et chiens végétaliens” qui nourrit déjà un chat avec Vegecat Phi) :
“Suivant une discussion sur un groupe végane, j’ai appris que le magnésium ne devait pas excéder 0,1%. Or, dans la majorité des recettes Vegecat, le magnésium dépasse 0,1%. Est-ce que c’est dangereux d’excéder 0,1% de magnésium ?
Mon chat a eu des signes d’une allergie dans le passé durant un test avec du seitan. Donc, je ne peux pas lui donner la recette avec seitan (la seule recette avec un niveau de magnésium en dessous de 0,1%).”

Ashley de Compassion Circle (qui commercialise les supplément Vegecat) :
“Un chat a besoin d’au moins 0,06% de magnésium dans l’alimentation. Une fois que cette exigence est satisfaite, plus le magnésium est bas, mieux c’est.
Tant que le pH de l’urine est acide, la teneur en magnésium dans le régime a très peu d’impact sur la formation de cristaux de struvite. Si le pH de l’urine reste de 6 à 6,5 pH, le magnésium ne devrait pas poser de problème. Si l’urine est alcaline, le magnésium dans le corps peut contribuer à la formation de calculs. Dans l’urine alcaline, la formation de calculs est possible avec ou sans présence de magnésium. Il est mieux d’utiliser le supplément Vegecat phi. Cela devrait garder l’urine dans une bonne norme et le magnésium ne devrait pas constituer un problème.
Nous recommandons d’utiliser du tofu à faible teneur en magnésium (qui est fabriqué avec du sulfate de calcium plutôt que du nigari / chlorure de magnésium). Nos recettes à base de lentilles sont les plus faibles en magnésium. Les légumes ont une teneur plus faible en magnésium que la levure nutritionnelle, mais vous pouvez réduire encore plus le magnésium dans les recettes en éliminant la levure et en utilisant une tablette de vitamine B de 50 mg écrasée dans une semaine de nourriture. Avec la recette tofu/lentilles et la recette lentilles/tempeh cela donnera une teneur de 0,11% de magnésium. Encore une fois, tant que vous gardez le pH urinaire acide , cela ne devrait pas poser de problème.” Echange par mail

Conclusion

Les vétérinaires recommandent par précaution à tous les gardiens de chats (et parfois même à ceux des chiens) de faire des test de pH avant, pendant et après une transition vers une alimentation végétalienne. Pour les chats ayant déjà eu des antécédents de problèmes urinaires, c’est impératif. Soyez également très attentif aux signes d’un éventuel changement chez votre animal, et faites en sorte d’être souvent présents lors des périodes de transition.
Il vaut mieux en prévention donner une alimentation mixte (pâtée + croquettes) ou si l’on donne majoritairement ou uniquement des croquettes, les humidifier au moment des repas avec de l’eau faiblement minéralisée et/ou une purée de légumes.
Les pathologies urinaires ne sont pas à prendre à la légère. S’il ne vous est pas possible de mettre en place les conseils donnés plus haut et de surveiller le pH urinaire, particulièrement chez les chats sujets à ce type de pathologies, il vaut mieux donner des croquettes spécifiques “Urinary” (achetées chez le vétérinaire). Dans certains cas il est possible de donner 60% (ou plus) de croquettes vétérinaires spécifiques et 40% (ou moins) d’aliments végétaliens, à voir au cas par cas.


Pour aller plus loin :
(1) Encyclopédie de la nutrition clinique féline, “Gestion nutritionnelle des affections du bas appareil urinaire chez le chat”
Les calculs et bouchons urinaires du chat
Conseils du site de L214
“Vegan pratique” pour les chats
Article du site Vecado (en anglais)
Vous pouvez aussi venir en parler sur notre groupe Facebook « Chats et chiens végétaliens ».