Chien qui mangeLa préparation des repas de votre chien à la maison, demande un peu de temps et de rigueur : il ne s’agit pas de donner simplement au chien la même chose que ce que vous mangez. Certains aliments sont toxiques pour les chiens et nous n’avons pas les mêmes besoins proportionnels en nutriments (protéines/glucides/lipides), en fibres, ainsi qu’en micro-nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments).
Si vous n’avez pas le temps d’apprendre quelques bases de nutrition puis de cuisiner pour vos animaux des repas faits maison équilibrés et supplémentés, il vaut mieux utiliser des croquettes ou pâtées véganes du commerce.
Des aliments industriels complets de bonne qualité seront plus profitables à la santé de votre chien qu’une ration ménagère déséquilibrée sur le long terme. Il est aussi possible d’alterner croquettes véganes quand vous manquez de temps, et ration ménagère complète quand vous avez plus de disponibilité.

A lire au préalable : Comment effectuer la transition vers une nouvelle alimentation.

Pourquoi ajouter un supplément en vitamines
et minéraux aux rations ménagères ?

v-complète en poudre, complément pour chienIl faudra impérativement ajouter à la ration faite maison, un complément alimentaire formulé spécifiquement pour les chiens nourris de façon végétale, qui apportera les nutriments dont ils ont besoin, dont certains sont absents ou peu présents dans les végétaux. Par exemple la B12 (de qualité assimilable), n’est pas présente dans le règne végétal, et la carnitine n’y est présente qu’en quantité négligeable. Il est également très difficile voir impossible de combler les besoins des chiens en vitamine D, calcium et bien d’autres… sans utiliser de suppléments (ils sont d’ailleurs vivement recommandés par les vétérinaires nutritionnistes même lors de l’élaboration de rations ménagères carnées). Si vous êtes en rupture pendant quelques jours ce n’est pas dramatique, mais ils ne sont pas facultatifs, il en va de la santé de votre chien.
Ces compléments sont 100% véganes : certains composants comme la taurine par exemple, sont de synthèse, et la vitamine D3 lorsqu’elle est présente, est d’origine végétale.

Où commander les compléments nécessaires ?

  • Le V-Complete de la marque allemande Vegan4dogs, est pour le moment disponible sur le site du fabricant (commande par mail) et sur le site Futterservicefulda. C’est celui que nous conseillons car il contient plus d’éléments nutritionnels (Vitamine D3, oméga 3 EPA et DHA, L-carnitine,etc.)
    Il existe en boîte de 650g ou 280g.
  • Le fabricant américain Compassion Circle fabrique depuis 1986 les compléments Vegedog (pour chien adulte) ou Vegepup (pour chiot et chienne enceinte/allaitante). Ces produits existent en plusieurs conditionnements, et sont disponibles dans de nombreux pays. Depuis peu également en France, où ils sont distribués par le site Boutique Vegan et en Allemagne sur Futterservicefulda.
    Les compléments de Compassion Circle ne contiennent pas de L-Carnitine, elle sera à ajouter en plus si vous le souhaitez.
    La L-Carnitine n’est pas obligatoire pour les chiens, elle n’est d’ailleurs pas requise par l’AFFCO (organisme qui délivre les recommandations pour les fabricants de croquettes aux États-Unis) car elle peut être synthétisée par le corps à partir d’acides aminés. Cependant une hypothèse existe concernant son rôle positif pour les chiens sujets aux cardiomyopathies dilatées (CMC). Certaines races sont prédisposées à cette maladie, si vous choisissez les suppléments Vegedog, il peut s’avérer nécessaire de les supplémenter en L-carnitine.
    Nous avons réuni toutes les informations dont nous disposons à ce sujet sur le document “La L-Carnitine, nécessaire ou facultative ?”, consultez également votre vétérinaire. Important : Adaptez la taille de la boîte à la consommation de vos animaux, afin d’éviter de dépasser la date limite de consommation avant de l’avoir terminée.
  • Depuis peu un nouveau produit de ce type est sur le marché, le “All in Veluxe” de la marque “VegDog”. Il s’agit d’un complément pour chien adulte. La composition semble assez riche, proche du V-complète mais contrairement à ce dernier, il n’y a pas de source d’oméga-3 (DHA) dans le All in Veluxe et les teneurs en certains micro-nutriments sont différents. On peut le commander sur le site de la marque, ou sur le site allemand Futterservicefulda. Si vous hésitez concernant le complément à prendre, que votre animal souffre d’un problème de santé spécifique ou qu’il a un profil particulier (chien de très grande taille, chien âgé, etc.) consultez votre vétérinaire.

Les deux compléments suivants sont facultatifs mais souvent conseillés

prozyme plus, enzymes digestives pour chienProzyme Plus : des enzymes pour aider les animaux à améliorer la digestion et l’assimilation. En vente notamment chez Boutique Vegan, Compassion Circle ou Futterservicefulda.

Vegeyeast levure de compassion circleVegeyeast : une levure nutritionnelle plus acide que la levure maltée classique, avec une teneur réduite en magnésium. Elle peut aider à prévenir certains problèmes urinaires. En vente notamment chez Compassion Circle (le fabricant) qui la conseille dans ses recettes, ou sur Futterservicefulda.

Vous trouverez d’autres aliments facultatifs à intégrer aux rations, sur notre page “Les ajouts possibles”.
D’autres sites où acheter les compléments indispensables ou facultatifs, sur cette page : “Marques de croquettes, pâtées et compléments pour chiens”.

Recettes de rations ménagères végétaliennes pour chien

Pour la préparation des rations ménagères, nous conseillons vivement de suivre des recettes déjà existantes. Certaines ont été calculées par des professionnels. En voici donc quelques-unes, classées de celle qui nous paraît la plus fiable à la plus approximative :
Attention :
nous ne pouvons assurer que ces recettes seront optimales pour votre animal car chacun à des besoins différents selon l’âge, le métabolisme, l’activité, etc. Nous ne sommes pas vétérinaires nutritionnistes, nous avons simplement traduit et rassemblé les recettes qui nous semblent les plus pertinentes. Si votre vétérinaire est ouvert à ce sujet, l’idéal sera d’ajuster les recettes avec lui.

  • vegedog instructions1A. Des recettes ont été calculées par Compassion Circle (les fabricants du supplément Vegedog). Il est tout à fait possible de les suivre en remplaçant le Vegedog par du “V-complete” ou “VegDog All in Veluxe”, mais il faudra donner la dose journalière recommandée sur les paquets la marque choisie, les compléments n’ont pas la même posologie. Contrairement au supplément Vegedog mentionné dans les recettes, le V-complete ne doit pas être cuit. Si vous souhaitez faire des croquettes maison, il faudra donc l’ajouter à la ration après cuisson, en diluant la poudre dans un peu de purée de légumes par exemple et en ajoutant cette sauce aux croquettes maison. Vous pouvez retrouver ces recettes traduites en français par Animalis ici, ou en anglais sur le site de Compassion Circle. Le ratio protéines/matières grasses/calories, est mentionné pour chaque recette. Certaines de ces recettes comportent beaucoup de fibres (celle à base de lentilles et celle aux pois chiches) elles peuvent être moins faciles à digérer pour certains chiens, il est sans doute préférable de privilégier les autres, surtout au début.
  • 1B. Compassion Circle donne également des recettes pour les chiots ou chiennes enceintes ou allaitantes. Vegepup instructionsIl faut cette fois impérativement utiliser le supplément Vegepup, le seul spécialement formulé pour eux. Vous retrouverez ces recettes traduites en français par Animalis ici (ou en anglais sur leur site). Le ratio protéines/matières grasses/calories, est mentionné pour chaque recette. Certaines de ces recettes comportent beaucoup de fibres (celle à base de lentilles et celle aux pois chiches) elles peuvent être moins faciles à digérer pour certains chiens, il est sans doute préférable de privilégier les autres, surtout au début.
  • Livre de James O'heare vegan dogs2. Ration recommandée par James O’Heare, auteur du livre “Les chiens végétaliens, une nutrition compatissante” – téléchargeable gratuitement ici (PDF). Cette recette (p 33) a été élaborée par Susan Dillon, une professionnelle de nutrition canine :
    Recette de base pour un chien adulte de 30 kg en bonne santé et de condition normale, faisant de l’exercice faible à modéré
    Aliment à base de riz et soja (ingrédients à peser une fois cuits)
    Ingrédients
    – Riz blanc, grain moyen cuit avec du sel 279 g
    – Haricots de soja, cuits, bouillis sans sel 172 g
    – Patates douces, cuites au four sans sel 100 g
    – Lentilles, cuites, bouillies sans sel 99 g
    – Flocons d’avoine, cuits sans sel 78 g
    – Huile de maïs 14 g (1 cuillère à soupe) (NDT le choix de l’huile de maïs nous semble étonnant, elle est très riche en oméga 6 mais contient très peu d’oméga 3, nous conseillons plutôt une huile de colza de bonne qualité, plus équilibrée en oméga 3/6.)
    La recette préconise d’ajouter des compléments divers qui peuvent être remplacés par le V-Complete (en suivant la dose journalière recommandée sur la boite) puisqu’il contient les vitamines dont il est fait mention. Le ratio protéines/matières grasses/calories, est mentionné sous la recette (p 33).
  • 3. Ration recommandée par le Dr Senae Suzuki, vétérinaire nutritionniste Californienne, sur son site (en anglais).

Des recommandations figurent également sur la page du produit V-complete
“Un chien de 15 kg a un besoin journalier d’environ :
– 155 g (poids cru) de légumineuses ou d’aliments riches en protéines, cuits
– 120 g de légumes (cuits pour une meilleure digestion)
– 110 g (poids cru) d’aliments sources de glucides complexes, cuits
– 7,5 g d’huile
– 2 g de sel (125 mg par kilo de poids de l’animal)
– ? g de V-Complete mélangé au repas” (NDT attention il y a eu plusieurs versions de ce même produit, avec des posologies différentes, nous recommandons de suivre celle indiquée sur votre boîte. “?” correspond donc au poids conseillé par jour sur votre boîte)
Ils proposent également une table de conversion de cette recette en fonction du poids de l’animal. Et plus d’informations sur les besoins des chiens et les propriétés des aliments sur cette page.
Nous recommandons moins cette recette car elle est très imprécise, chaque céréale et légumineuse a un pourcentage en protéines bien différent, il vous faudra alors faire des calculs pour vous assurez que le ratio protéines/lipides est correct, et/ou varier très souvent pour éviter les carences. Le type d’huile à utiliser n’est pas indiqué non plus, pourtant ce choix est important pour le ratio oméga 3/oméga 6 (même si le v-complète contient déjà des oméga 3).
Vous trouverez également quelques recettes en allemand et en anglais sur le site du fabricant.
Pour traduire ces pages vous pouvez utiliser la fonction “traduire” de votre navigateur ou un outil de traduction de page web en ligne.

Attention !Attention ! Des livres de recettes ménagères végétaliennes pour chien ont été publiés, vous en trouverez d’autres sur des vidéos ou des sites. Certaines de ces recettes sont très approximatives, ne contiennent pas de matière grasse par exemple, et parfois aucun complément vitaminique n’est conseillé. Suivre ce type de recettes au quotidien pour l’alimentation de votre chien peut mener à de graves carences. Une recette sérieuse doit mentionner au moins le pourcentage de protéines et graisses, et apporter une source d’oméga 6 et 3. Elle doit aussi conseiller un complément de vitamines et minéraux comme le “V-Complete”, “Vegedog”, ou “VegDog All in Veluxe”.

Comment composer soi-même les repas ?
Choix des ingrédients

Nous conseillons de suivre les recettes mentionnées plus haut, si toutefois vous décidez de créer des recettes vous-même nous recommandons fortement la lecture de ce livre de James O’Heare “Les chiens végétaliens, une nutrition compatissante (PDF)” qui vous apprendra des bases de nutrition canine.
Nous conseillons aussi dans ce cas d’utiliser une application ou d’un site comme Cronometer, et d’y entrer les besoins de votre chien (les besoins minimums recommandés et détaillés sont disponibles sur le site de la FEDIAF – cliquez sur “nutritional guidelines” pour les télécharger.) Il faudra ensuite entrer comme aliment, le supplément Vegedog ou V-complete, puis calculer des recettes et vérifier qu’elles correspondent aux besoins de votre chien.
Pour les chiots, chiennes enceintes ou allaitantes, nous recommandons vivement de suivre la recette spécifique de Compassion Circle mentionnée plus haut avec le complément “Vegepup” (ou de donner des croquettes végétaliennes pour chiot).

Sources principales de protéines
légumineusesLégumineuses ou aliments à base de légumineuses : tofu, lentilles, pois chiches, haricots rouges, haricots blancs, protéines de soja texturées, protéines de pois, etc.

Pour les légumineuses crues vous pouvez les tremper une nuit puis les cuire le temps indiqué (bien cuits pour une bonne absorption), ou les prendre en boîte et bien les rincer (pour enlever l’excédent de sel). Pour une bonne assimilation il faut les écraser (au presse purée par exemple) avant de les servir (sinon vous risquez de retrouver par exemple des lentilles ou pois chiches non digérés, dans les selles). Les protéines texturées doivent être réhydratées dans de l’eau. Pour les animaux ayant des selles un peu trop molles ou des difficultés digestives utilisez de préférence des aliments riches en protéines mais assez pauvres en fibres (tofu ferme, protéines de soja, de pois, etc.)

Sources principales de glucides
Pommes de terre et patates doucesCéréales et féculents : riz, avoine, quinoa, patates douces, maïs (polenta), pommes de terre bien cuites non germées et sans zones vertes, etc.
– le blé (pâtes, semoule…) est moins bien toléré par certains chiens, mais pas interdit – il y en a dans certaines marques de croquettes véganes par exemple. Les céréales complètes sont plus intéressantes sur le plan nutritionnel, mais elles contiennent aussi plus de fibres, et sont parfois plus irritantes pour l’intestin que les céréales raffinées.Céréales A voir donc suivant la digestion de l’animal et la qualité des selles.
On peut aussi donner un peu de céréales complètes et le reste en version raffinée.
A donner bien cuits, ou réhydratés dans l’eau chaude si vous utilisez des flocons.

Sources principales de fibres
CourgesChoix des légumes : Les légumes les plus recommandés sont les potirons, courgettes, haricots verts, carottes, brocolis, choux fleurs, champignons de paris, tomate, endive, etc.
D’autres sont à éviter ou à donner rarement et en très petite quantité : oseille, épinard et blettes (extrêmement riches en acide oxalique).
Pour les animaux ayant des problèmes urinaires : (surtout calculs d’oxalates) il vaut mieux éviter les aliments qui en contiennent même un peu : panais, carottes, haricots verts, aubergine… et préférer ceux de famille des courges par exemple qui n’en contiennent pas (voir notre page sur les problèmes urinaires).
Concernant les choux : choux fleur, brocolis, choux de Bruxelles, etc. (certains chiens les digèrent mal, ils peuvent vite fermenter et donner des gaz, commencez par de petites quantités et augmentez un peu en fonction de la digestion du chien. Idem pour les topinambours).Légumes verts Nous recommandons aussi la lecture de cet article très complet, et de celui-ci qui les liste en fonction de leur apport en calories.
L’auteur conseille de modérer les lentilles et les haricots secs qui peuvent causer gaz ou diarrhées, chez un chien en bonne santé nous avons observé une bonne digestion de ces aliments en général (veillez quand même à faire une transition avec l’ancienne alimentation) si toutefois il y a des problèmes de digestion vous pouvez privilégier les sources de protéines faibles en fibres (voir plus haut “sources principales de protéines”), et consultez cette page.
Pour les chiens diabétiques : Évitez les aliments riches en sucre (carottes, betterave, etc.) et prenez conseil auprès de votre vétérinaire pour adapter l’alimentation.

Choix de la cuisson : Comme pour nous le mode de cuisson le plus sain est la vapeur douce qui conserve une partie des vitamines (sinon vous pouvez cuire à l’eau, au four, ou les prendre en bocaux).
Certains fruits et légumes peuvent aussi être donnés crus si l’animal les digère bien, mais en petite quantité et râpés ou mixés pour faciliter leur digestion : carottes, potirons, courgettes, etc.
D’autres sont toxiques quand ils sont crus. D’une manière générale si vous avez un doute abstenez-vous, jusqu’à ce que vous puissiez vous renseigner en croisant les sources. Vous trouverez quelques informations supplémentaires sur ce site. Globalement les chiens digèrent mieux les légumes cuits que crus.
Certains légumes et fruits sont toxiques dans tous les cas (selon la dose) : oignon, échalotes, ail, ciboulette, avocat, cassis, groseille, etc.
Voir aussi notre page sur les aliments dangereux.

Les fruits : ils peuvent être donnés également (sauf le raisin qui est toxique), mais comme la betterave, les fruits sont riches en sucres et sont donc à donner en petite quantité, plutôt en friandises : pommes, poires (sans pépins), pastèque en enlevant le maximum de pépins (pauvre en sucre), melon (sans pépins), banane (sans la peau), myrtilles, fraises, framboises, etc. Là aussi renseignez-vous bien en amont.

Sources principale de lipides (graisses) et acides gras essentiels
Huiles végétales et oléagineuxLes chiens ont bien sûr besoin de matières grasses, et d’un ratio entre oméga 6 et oméga 3 d’environ 5 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3. Ce tableau pourra vous aider, mais il est préférable de vous reporter aux recettes du site “Compassion Circle” par exemple (voir plus haut recettes 1/ et 1/bis) qui ont fait ces calculs dans leurs recettes.

Les huiles végétales qui possèdent le meilleur ratio oméga 3 et 6 sont l’huile de colza et l’huile de soja. Attention certaines huiles doivent être conservées au réfrigérateur et ne se conservent que quelques semaines (lin, noix, chanvre, etc.) sentez-les avant de les utiliser. Veillez également à choisir des huiles de bonne qualité.

Les oléagineux ne sont pas souvent conseillés pour les chiens. Attention aux noix de macadamia en particulier, qui sont très toxiques. Des cas de décès ont également été rapportés suite à l’ingestion de noix de Grenoble sur lesquelles peuvent se développer des moisissures neurotoxiques (en savoir plus, sur notre page concernant les aliments dangereux).
Les noisettes, les cacahuètes et les noix de cajou (grillées, pas crues) sont sans danger, la purée de cacahuète (sans sucre) est d’ailleurs souvent utilisée dans des recettes de friandises maison.
Vous pouvez aussi donner avec encore plus de modération amandes, pistaches, noix du brésil. Les autres noix sont à éviter. Dans tous les cas il faut garder à l’esprit que les oléagineux sont riches en graisses, et faire attention au risque d’obstruction des voies respiratoires pour les petits chiens avec les noix données entières. Les animaux qui ont un estomac sensible doivent éviter les oléagineux, ainsi que ceux qui ont un risque de pancréatite.

graines de chia et de linLes graines de chia, sésame, tournesol, courge, chanvre par exemple ne semblent pas avoir de toxicité connue sur les chiens ; les graines de chanvre sont d’ailleurs inclues dans les recettes de Compassion Circle (voir plus haut). Toutes ces graines doivent être moulues pour qu’elles soient bien assimilées, sinon elles ne seront pas digérées (attention une fois moulue leur durée de conservation est de quelques jours, au frigo). Tout comme les oléagineux, les graines citées sont riches en graisses et doivent être données avec modération, si elles sont données en plus de la ration.
Nous recommandons de faire des recherches avant de donner des aliments non mentionnés, et surtout de prendre des aliments bien frais, sans trace de moisissures, et qui n’ont pas été stockés dans un endroit humide. Comme pour les huiles, certaines graines doivent se conserver au frigo dans un contenant hermétique et opaque (consultez l’emballage).
Servez les aliments riches en graisses de préférence crus, afin de ne pas altérer les acides gras.

Sources principales de vitamines et minéraux :
Certains ne peuvent être apportés par les végétaux (ou en quantité insuffisante), il faudra donc impérativement ajouter le complément V-complete (ne pas chauffer) ou Vegedog (avec ajout de L-carnitine si vous le souhaitez car le Vegedog n’en contient pas, voir plus haut). Et enfin il faut également que l’alimentation comporte un peu de sel (125 mg par kilo de poids de l’animal) donc environ 2 g pour un chien de 15 kg en bonne santé (pour les cas d’hypertension, de problèmes cardiaques, ou autres, voir avec votre vétérinaire).

Comment doser les ingrédients ? Un aperçu des proportions

Il n’y a pas de consensus sur la dose de nutriments nécessaires (ratio protéines/lipides/glucides). Certaines sources conseillent 25% de protéines d’autres 15 à 25% – poids sec (et les adeptes du barf diront qu’il en faut jusqu’à 45%…). Il faut savoir aussi (histoire de compliquer encore un peu plus la chose 🙂 ) que les légumineuses ne contiennent bien sûr pas 100% de protéines. 100 g de lentilles crues apportent 24% de protéines contre 8% pour des lentilles cuites. Pour les pois chiches il faut compter 24% crus et 8% cuits.
Ce ne sont donc pas des calculs simples, ni une science exacte : cela dépend aussi de l’âge, du métabolisme, et de l’activité de l’animal.
A titre indicatif voici les besoins minimums d’un chien adulte, pour 100 g de matière sèche, selon la FEDIAF (organisme qui donne les recommandations nutritionnelles aux fabricants de croquettes). Il faudra donc l’adapter au calcul des rations ménagères qui sont humides et non sèches.

Protéines minimum : 18% – 21% | Lipides minimum : 5,50 %

Plus d’infos en téléchargeant le guide 2017 de la FEDIAF.
A lire aussi, le livre de James O’Heare (PDF), très complet sur l’alimentation ménagère végétalienne.

Rations ménagère végétalienne chienSelon le poids de votre/vos chiens – et la taille de votre réfrigérateur/congélateur, vous pouvez soit préparer une grande casserole, qui durera maximum 3 jours (elle sera conservée au frais – et la portion journalière sera sortie un peu avant pour être à température ambiante), ou préparer une grosse quantité, séparée en portions journalières (par exemple dans des moules à muffins pour les petits chiens), et congelées. Vous en sortirez alors une portion par jour, que vous laisserez décongeler jusqu’à température ambiante avant de servir, ou tiédir légèrement. Ne mettez le complément (V-Complete, Vegedog…) qu’au moment de servir la ration à votre chien, bien mélangé.

Vous pouvez aussi donner un peu de croquettes végétaliennes le matin et le repas fait maison (portion réduite) le soir. Pour un chien adulte en bonne santé on propose généralement 1 à 2 repas par jour.

Les quantités

Pour calculer les quantités adaptées à votre chien, vous pouvez vous inspirer des recettes ci-dessus, ce qui est important c’est de trouver la dose qui convient à votre chien sur la durée.
Commencez par le peser, ou mieux le faire peser chez un vétérinaire, et demandez-lui si il considère que votre chien est à son poids idéal ou non. Une fois que vous connaissez son poids recommandé, il vous suffira de le peser régulièrement, et adapter les rations en fonction. S’il maigrit alors qu’il ne le devrait pas, augmenter les doses, et inversement s’il grossit, réduisez les quantités.

En cas de soucis de digestion ou autre vous pouvez aussi lire notre page : problèmes éventuels rencontrés.
A lire aussi, cette page (en anglais) sur l’alimentation ménagère végétalienne pour chien, ou encore sur le site de Gentle world (en anglais).